Camille Schnoor

Camille Schnoor

Soprano

Née en 1986 à Nice d’un père allemand et d’une mère francaise, elle débute ses études musicales par le piano au CRR de Nice et les poursuit au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSM) dans la classe de Jean-Francois Heisser et Marie-Josèphe Jude. Après y avoir obtenu un premier prix de piano en 2007, elle commence à étudier le chant au Conservatoire Maurice Ravel à Paris.

Camille Schnoor a remporté le Premier Prix, le Prix du Public et le Prix de l‘Orchestre lors du Concours International de Chant Vokal genial 2013 de la Konzertgesellschaft München e.V. en coopération avec l‘Orchestre de la Radio de Munich.

Membre de la troupe de l‘opéra d‘Aachen (Aix-la-Chapelle) en Allemagne, elle a chanté, entre autres, le rôle-titre dans Luisa MillerAgathe (Der Freischütz), Maria (West Side Story), Marenka (La Fiancée Vendue de Smetana) ainsi que la Seconde Fille, le rôle principal, dans la création allemande du dernier opéra de Philippe Boesmans, Au Monde.

Depuis la saison 2016/17, Camille Schnoor fait partie de la troupe du Staatstheater am Gärtnerplatz de Munich où elle interprète Julie dans la création mondiale de Liliom (Johanna Doderer), Die erste Dame (Die Zauberflöte), Donna Elvira (Don Giovanni), ainsi que Hanna Glawari (La Veuve Joyeuse /die lustige Witwe) de Lehár.

En 2018, elle fait des débuts très remarqués dans le rôle de Cio-Cio-San (Madama Butterfly) à l’Opéra de Limoges et à l’Opéra de Rouen.

Camille Schnoor s’est produite au Theater aan het Vrijthofde Maastricht, au Prinzregententheater de Munich, au Festspielhaus de Baden-Baden au Staatstheater de Kassel. Son répertoire symphonique contient entre autres Le Poème de l’amour et de la mer (Chausson), le Requiem de Verdi, le Gloria de Poulenc et la 2ème Symphonie de Mahler.

Parmi ses projets : débuts dans le rôle de Mimì (La Bohème), Donna Elvira et Hanna Glawari à Munich.