Melody Louledjian

Melody Louledjian

Soprano

Très appréciée pour ses qualités vocales et son excellent niveau musical, Mélody Loulédjian peut aborder les répertoires classique et contemporain avec la même réussite. Elle a incarné sa première Violetta (La Traviata) à l’opéra de Tenerife en Juin 2018.

Française d’origine d’arménienne, Melody Louledjian commence la musique dès son plus jeune âge. Après un Premier Prix de Piano, des Masters de Chant avec éloges au Conservatoire Supérieur de Lyon puis à la Hochschule de Vienne, elle débute véritablement sa carrière au Grand Théâtre de Bordeaux en 2009 dans Le Balcon (rôle Carmen) de Peter Eötvös. Elle est saluée par la critique et sera dès lors très régulièrement invitée par ce Théâtre.

Très bonne lectrice, armée d’un solide bagage musical et d’une excellente oreille, elle présente une aisance particulière pour le répertoire contemporain. Elle se produit dans de nombreux festivals internationaux, Alte Oper-Musikfest à Francfort, März Festival au Konzerthaus de Berlin, Festival Acht Brücken à Cologne et Düsseldorf, Festival d’Alger, Festival d’Automne aux Bouffes du Nord à Paris, IRCAM, Musica à Strasbourg, Festival Archipel à Genève, Royaumont à Paris, Ensemble Intercontemporain (Paris), Contrechamps (Genève), Ensemble Modern (Frankfurt), l’Instant Donné (Paris), Klangforum (Vienne), Tippet (Dublin), Ensemble XXI (Dijon). Elle travaille avec des compositeurs comme G.Pesson, S. Gervasoni, Y.Prin, B.Fürrer, P.Fénelon, notamment sur plusieurs créations, et aborde sur scène des œuvres de Reimann, Cage, Kurtag, Feldmann, Schöllorn, Aperghis, Stockhausen…

Elle incarne le Feu et le Rossignol (LEnfant et les Sortilèges) et la Erste Zofe (Der Zwerg) à l’Opéra de Paris et au Bayerische Staatsoper de Munich, Musetta (La Bohème) à Bordeaux, Adele (Die Fledermaus) à Nice, Ciboulette (Ciboulette) à l’Opéra Comique, Gabrielle (La Vie Parisienne) à Lausanne, Naïade (Ariadne auf Naxos), Oberto (Alcina), Eurydice (Orphée aux Enfers),  la  5 Magd (Elektra), Elvira (L’Italiana in Algeri) à Bordeaux et Vichy, Bergère (La Pastorale) au Théâtre du  Châtelet,  Woglinde (Das Rheingold), Waldvogel (Siegfried) à Reggio Emilia, à la Casa da Musica à Porto, au Théâtre du Luxembourg, de Reims et à la Cité de la Musique à Paris, Elise (Le Dilettante) à Avignon, Carmina Burana à Saint Etienne, die Fraulein (Die Gespenstersonate) à la Radio Suisse Romande.

En concert et récital, elle se produit à L‘Opéra Comique avec l’Orchestre du Cercle de l’Harmonie, à l’Opéra de Nancy avec des airs de Glück,  au Grand Théâtre de Bordeaux pour la IXeme Symphonie de Beethoven, à l’Alte Opera Frankfurt, aux Chorégies d’Orange lors du Concert Musique en Fêtes retransmis en direct à la télévision ainsi qu’en récital à l’Auditorium de Lyon, au Grand Théâtre de Bordeaux, au New Year Music Festival de Gstaad, aux Estivales de Labeaume ainsi qu’à la Chapelle Reine Elizabeth en Belgique, à Institut Franco-Japonais de Kyoto et aux Estivales de Court en Suisse.

Elle fait partie depuis 2017 de l’Ensemble des Jeunes Solistes du Grand Théâtre de Genève. Elle y chante les rôles de Barbarina (Le Nozze di Figaro), Princesse Elsbeth (Fantasio), Arsena (Le Baron Tzigane), Lola (Cavalleria Rusticana), Frasquita (Carmen) à Genève, Xenia (Boris Godounov). Elle donne également une série de concerts avec l’Orchestre National d’Ile de France avec La Damoiselle Elue de Debussy, un concert à l’Alte Oper de Francfort avec Ensemble Modern dans les Quatre Chants de Grisey, un récital à Gstaad ainsi qu’à Aix-en-Provence en Juin avec le pianiste Antoine Palloc.

Parmi ses projets : Seconda Donna (Le convenienze Teatrali) à Genève, Soprano dans le nouvel opéra de Gérard Pesson Trois Contes à Lille, Quatre Chants de Grisey à la Philharmonie de Paris avec l’EIC, Oenone (Phèdre) au Festival de Budapest avec enregistrement, Laurette (Richard Cœur de Lyon) à l’Opéra Royal de Versailles, La Doctoresse (Voyage vers l’Espoir) à Genève, Charlotte (Der Diktator), Bubikopf (Der Kaiser von Atlantis) à l’Opéra de Tenerife…

Melody Louledjian est titulaire d’un DE et donne régulièrement des Master Classes à la Haute École de Musique de Genève ainsi que dans les Conservatoires en France sur les thèmes de la musique contemporaine, l’improvisation libre et l’image. Elle est professeur au sein de l’European Opera Academy.

Melody Louledjian parle français, italien, espagnol, anglais et allemand.