Mikhail Timoshenko

Mikhail Timoshenko

Baryton-basse

Né en Russie, il a commencé sa formation musicale et théâtrale à Mednogorsk dans la classe de chant de Tatiana Mayorova, puis a perfectionné son art à l’Université de musique Franz Liszt Weimar et à l’Université de musique Hans Eisler de Berlin sous la tutelle du Dr Michail Lanskoi.

De 2015 à 2017, il a été membre de l’Académie de l’Opéra National de Paris et a joué dans les coulisses du film documentaire de l’Opéra de Paris de Jean-Stéphane Bron  »L’Opéra ». Il a donné de nombreux concerts dans la salle de l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille. Il a chanté dans la première mondiale de Vol Retour de Joanna Lee et a interprété le rôle de Pluton (L’Orfeo de Monteverdi). Il a chanté Spencer Coyle (Owen Wingrave), Hymas et Tirtée (Les Fêtes d’Hébé) à Paris et à Londres, Erster Handwerksbursch (Wozzeck), Silvano (Un Ballo in Maschera), Mitioukha (Boris Godounov) sur la scène principale de l’Opéra Bastille.

En 2016, il remporte le Premier Prix du Concours international de chant de Bordeaux Médoc, le Prix lyrique du Cercle Carpeaux, le Prix AROP (Opéra national de Paris), le Premier Prix du Concours d’Opéra Siemens. En 2017, il a remporté le Grand Prix international Maria Callas en Grèce.

En 2018, en duo avec la pianiste Elitsa Desseva, il a obtenu le Premier Prix au Concours international de musique de chambre « Franz Schubert et la musique moderne » à Graz, le Premier Prix au Concours international de chant artistique de l’Académie Hugo Wolf à Stuttgart, le Deuxième Prix et le Prix du public au concours international « Schubert-Wettbewerb » à Dortmund et en 2019 le Troisième Prix et le Prix du public Yamaha au « Concours international de musique de chambre » à Lyon et le Premier Prix au « Wigmore Hall/Independant Opera Song Competition » à Londres.

Parmi les temps forts de ses premières saisons professionnelles, citons la création mondiale de l’opéra de chambre En Silence (d’Alexandre Desplat) au Luxembourg et à Paris – Bouffes du Nord, Orlik dans Mazeppa de Tchaïkovski à l’Opéra d’Oviedo (Espagne), Moser dans I Masnadieri à l’Opera Monte Carlo, Masetto dans Don Giovanni à l’Opéra Garnier de Paris et à l’Opernhaus de Düsseldorf, Figaro dans Le Nozze di Figaro Opéra national de Lorraine à Nancy, « Magic Mozart » à Luxembourg, Ottokar (Der Freischütz) au Konzerthaus Berlin, Requiem de Mozart sous la direction de Philippe Herreweghe.

Spectacles annulés pendant la crise covid : Marcello à Nice, Les Saisons à Paris et à Lille, Bellone / Ali dans Les Indes Galantes à Londres (ROH)

Parmi ses projets pour la saison 2021/22 et les suivantes : Requiem de Mozart à St Pétersbourg et à Moscou (dir. Teodor Currentzis), Masetto à Paris, Erster Handwerkbursch (Wozzeck) à Paris, Albert dans Werther à Lausanne, Marcello à Toulouse, concert Mozart à La Seine Musicale / Paris, Chtchelkalov dans Boris Godounov à Toulouse et à Paris/TCE…

La philanthropie est un sujet qui lui tient à cœur. Depuis 2009, il donne des concerts de charité pour les enfants souffrant de troubles mentaux en Russie et participe à plusieurs événements de collecte de fonds organisés par le « Yehudi Menuhin Live Musik Now e.V. » en Allemagne. En coopération avec l’organisation autonome à but non lucratif « Touch » à Orenbourg, il soutient plusieurs internats pour enfants handicapés mentaux.